La commune

La commune des Allues est située en Tarentaise, au coeur des 3 Vallées, plus grand domaine skiable du monde. Elle compte treize villages et deux stations : Méribel et Mottaret.

Elle est administrativement rattachée à l’arrondissement d’Albertville, au canton de Moûtiers et à la Communauté de Communes Val Vanoise.

Les Allues, commune à vocation touristique

La commune des Allues bénéficie d'une position centrale au cœur des 3 Vallées, plus grand domaine skiable du monde : 600 km de pistes réparties sur 1800 hectares. Elle est bordée à l'ouest par la vallée des Belleville (Les Menuires et Val Thorens), à l'est par la vallée de Saint-Bon (Courchevel).
La station de Méribel s'étend sur 5 kilomètres à l'est de la vallée et s'étage de 1450 à 1750 mètres d'altitude, illustration concrète du « miribellum » (beau point de vue) sans doute à l'origine du nom Méribel.

Le développement maîtrisé des 13 hameaux et le soin porté au fil des ans à la qualité architecturale et à l'insertion paysagère contribuent à la renommée internationale du site qui a su conserver son cachet de station-village.

Accès

Située dans la vallée de la Tarentaise, la commune des Allues est à 80 km de Chambéry et 15 km au sud de Moutiers.
• Route
Depuis Chambéry, le réseau autoroutier se prolonge jusqu'à Albertville. Depuis Albertville, emprunter la RN90 « 2 x 2 voies » réalisée pour les JO d'Albertville en 1992, puis depuis Moûtiers, la RD90 qui se greffe à la RD915.
L'accès est aussi possible par la commune de Courchevel (Le Praz, La Tania puis Méribel Village).
• Train
La gare SNCF la plus proche est celle de Moûtiers. En saison, des navettes régulières et taxis relient Méribel en quelques minutes.
• Altiport
La commune des Allues dispose d'une altisurface destinée aux petits aéronefs (avions de tourisme) et hélicoptères.
• Remontées mécaniques
Au départ de Brides-les-Bains, la commune des Allues est desservie par la télécabine de l'Olympe. Le réseau des remontées mécaniques des 3 Vallées est aussi un moyen original de découvrir la vallée, été comme hiver (accès piétons et skieurs).

Les Allues en chiffres

• Superficie

Le territoire de la commune s'étend sur 8 599 hectares.

• Population

Au 1er janvier 2019, la commune des Allues compte 1872 habitants (source INSEE). La commune accueille chaque année plus de 2500 saisonniers.

• Emploi

Parmi la population, 82,9% des 15-64 ans sont actifs. 72,5 % d'entre eux travaillent sur la commune. Les saisonniers sont chaque année mobilisés dans les commerces (plus de 300 saisonniers), cafés, hôtels, restaurants (plus de 1050 saisonniers), services et notamment les sociétés de remontées mécaniques (850 saisonniers), sans compter les moniteurs de ski.
• Logement
La commune des Allues compte 7784 logements, répartis entre 828 résidences principales et 6438 résidences secondaires. Le territoire compte par ailleurs 25 hôtels (dont 17 classés 3* et plus).

La vallée est habitée depuis la Préhistoire (âge du bronze, vers – 2000 avant JC). Son développement tient autant aux ressources locales qu’au travail des populations qui se sont attachées à valoriser un patrimoine naturel rare.

• Fin de l’Antiquité (vers 430 après JC) : la vallée compte parmi les 5 vallées accordées au premier archevêque de Tarentaise. Les habitants de la vallée sont alors placés sous la protection des prélats de Tarentaise.

• 13e siècle : l’archevêque exempte les habitants d’impôts. Les franchisés, alors appelés « allodis », ont sans doute donné le nom des Allues à la commune.

• 1750 : le territoire quitte la protection des archevêques pour entrer dans le champ des rois de Piémont-Sardaigne, descendants directs des comtes de Savoie.

• 1792 : réunion de la Savoie à la France.

• 1860 : dans la lignée du traité de Turin du 24 mars, les habitants votent leur rattachement à la France. A la veille de la première guerre mondiale, la population ne compte plus que 724 habitants (1450 en 1838).

• 1925 : une expédition britannique parcourt les Alpes, en quête de sites adaptés à la pratique du ski. C’est l’avènement du territoire des 3 Vallées.

• 1938 : les skieurs anglais fuient les stations autrichiennes, en réponse à l’annexion de l’Autriche à l’Allemagne (l’Anschluss). Le Colonel Peter Lindsay crée la SFVA (Société Foncière de la Vallée des Allues), marquant la fondation de la station de Méribel.

• 1946 : la SFVA établit le plan d’urbanisme de la future station de Méribel avec les architectes Paul Jacques Grillo et Christian Durupt. Le Burgin, premier téléski de la station, est mis en service la même année. D’ici 1954 suivront 4 remontées mécaniques, 17 hôtels et une quarantaine de chalets.

• 1950 : la télécabine de la Saulire relie le domaine de Méribel à Courchevel.

• 1960 : le domaine de Méribel est relié à celui des Menuires.

• 1972 : concrétisation du projet de la station du Mottaret.

• 1990 : création de la réserve de Tuéda, 100e réserve naturelle de France.

• 1992 : Dans le cadre des JO d’Albertville, Méribel accueille les épreuves de hockey-sur-glace et de ski alpin féminin.

• 2015 : finale de la coupe du monde de ski alpin

Historique des maires de la commune

Liste chronologique des maires de la commune

Tourisme

Les Allues est la commune porteuse de la station de Méribel, qui comprend en réalité la station historique de Méribel et celle de Méribel-Mottaret, créée dans les années 70 et située en lisière du Parc National de la Vanoise.

Moteur économique de la vallée, le tourisme était initialement hivernal. Il se développe depuis quelques années à la faveur d'une offre tournée vers les activités de pleine nature (randonnée, golf, VTT...).

Plus d'informations

Méribel Tourisme, www.meribel.net

Exploitants du domaine skiable : Méribel Alpina, www.meribel-alpina.com et la Société des 3 Vallées, www.s3v.com
Tarentaise : www.savoie-tarentaise.com

Réglementation

Circulation des véhicules à moteur
Ce qu'il faut savoir
La circulation des véhicules à moteur dans les espaces naturels est réglementée depuis 1991. La circulation est ainsi encadrée sur l'ensemble du territoire communal. Depuis 1997, un arrêté municipal fixe les conditions de circulation aux Allues.

Consulter l'arrêté fixant les conditions de circulation aux Allues ou la réglementation des véhicules à moteur.

Plus d'informations : www.ecologie.gouv.fr

Règlement de la publicité

La réglementation sur la publicité et les enseignes est précisée dans l'arrêté municipal du 2 janvier 1992, avec un objectif : éviter la pollution visuelle et harmoniser la signalétique pour préserver la qualité du cadre de vie.

Particuliers ou professionnels : les services de la mairie sont à votre disposition pour valider votre projet avant réalisation.

Consulter l'arrêté municipal encadrant la publicité.